Erdogan remporte l’élection présidentielle en Turquie, dès le premier tour

Dimanche 10 août 2014, Recep Tayyi Erdogan devient, avec près de 52% des suffrages, le premier président de la République élu au suffrage universel direct, dès le premier tour.

Il devance de treize points Ekmeleddin Ihsanoglu, candidat commun des laïques kémalistes et des nationalistes. Selahattin Demirtas, du Parti démocratique du peuple, principale force pro-kurde, a lui obtenu 9,7% des voix. Les résultats complets seront annoncés Lundi 11 août 2014.
Pour Erdogan, il s’agit d’un jour nouveau pour la Turquie. Un an après le mouvement de contestation de la place Taksim, et alors que des responsables de son parti et des proches ont été impliqués dans un vaste scandale de corruption, il a promis qu’il serait le président des 77 millions de Turcs et pas seulement de ceux qui ont voté pour lui.

A 60 ans, le premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie, qui prêtera serment le 28 août 2014, va faire à coup sûr basculer le pays dans un régime semi-présidentiel.
Pas question en effet pour Erdogan de se couler dans les fonctions essentiellement protocolaires de la présidence.