Enseignement : Le comité de pilotage du programme « GENIE » adopte la « vision 2030 »

La vision 2030 pour l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement a été adoptée, lundi à Rabat, par le comité de pilotage du programme « Généralisation des technologies d’information et de communication dans l’enseignement » (GENIE), sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

Le comité, qui s’est réuni pour s’arrêter sur le bilan du programme depuis son lancement et ses perspectives dans le cadre de la vision 2015-2030 de l’éducation, la formation et la recherche scientifique, a fixé, à cette occasion, le plan d’action de l’intégration des TIC pour la période 2019-2021 visant notamment à équiper tous les établissements scolaires recensés jusqu’à 2018 ainsi que 7.000 établissements dans le monde rural, à les connecter à Internet et à lancer le programme pilote concernant l’équipement de 36 établissements avec un ordinateur et un projecteur dans chaque classe, indique un communiqué du département du Chef de gouvernement.

Dans son allocution d’ouverture, M. El Otmani a souligné que depuis son lancement en 2006, ce programme a permis au niveau des infrastructures d’équiper 9.000 établissements en matériel multimédia et de les connecter à Internet, soit 87% des établissements concernés

260.000 cadres ont été formés à l’utilisation des TIC en éducation, outre la création de l’Observatoire national des usages des technologies de l’information et de communication dans l’enseignement, et la création du Laboratoire national des ressources numériques qui veille au suivi et à la gestion de la production et de l’acquisition des ressources pédagogiques.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a appelé à intégrer les contenus et les ressources numériques dans l’élaboration et l’actualisation des programmes, de manière à faire de la prochaine rentrée un vrai virage numérique dans les programmes scolaires marocains tout en veillant à assurer la convergence et la complémentarité entre les programmes en papier et les contenus numériques.

Il a également exhorté à œuvrer pour que l’ensemble des établissements scolaires soient équipés en matériel informatique à l’horizon 2021, en mettant en place un programme détaillé pour y parvenir, et réviser le modèle de gouvernance et de gestion du programme « GENIE » afin d’assurer un suivi, une évaluation et des améliorations pour ses composantes et durant toutes ses étapes et ce, aussi bien au niveau central que régional ou local.

Cette réunion s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, du directeur général de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) et de la directrice générale de l’Agence de développement numérique, ainsi que des représentants des secteurs concernés.