Énergie électrique : La production en hausse de 3,4%

La production de l’énergie électrique s’est accrue de 3,4% au terme du premier mois de 2022, après une hausse de 1,8% un an auparavant.

Cette amélioration s’explique par le renforcement de la production de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE) de 23,7% (après -12,2%) et de celle des énergies renouvelables relatives à la loi 13-09 de 12,9% (après +12,6%), atténué par la baisse de la production privée de 2,4% (après +5,6%), précise la Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des finances dans sa note de conjoncture de mars 2022.

Comparée à son niveau pré-crise (janvier 2020), la production de l’énergie électrique s’est raffermie de 5,3%.

Parallèlement à cette évolution, le volume de l’énergie exportée s’est consolidé de 11,1% à fin janvier dernier, pour occuper une part du total de la production nationale de 3%. Quant au volume de l’énergie importée, il a augmenté de 40,6% après une baisse de 22,2% un an plus tôt, pour une part du total de l’énergie appelée nette de 1,4%, après 1% à fin janvier 2021 et 16,4% à fin janvier 2018.

Compte tenu de ces évolutions, l’énergie appelée nette s’est accrue de 3,6% à fin janvier 2022.

S’agissant de la consommation de l’énergie électrique, elle s’est appréciée de 1,5% au terme du premier mois de 2022, après une quasi-stagnation à la même période de l’année écoulée. Cette évolution découle de l’augmentation des ventes de l’énergie de « Très haute, Haute et Moyenne Tension, hors distributeurs » de 8,6% et de celles de basse tension de 1%, atténuée par le recul de celles adressées aux distributeurs de 2,8%.

Par rapport à fin janvier 2020, la consommation de l’énergie électrique est en augmentation de 1,4%.