En Vidéo – Le deuxième plus grand voilier du monde jette les amarres au port d’Agadir

Le voilier-école russe « kruzenshtern » a jeté les amarres, dimanche matin au port d’Agadir où il est arrivé en provenance du port russe de Sotchi.

Ce voilier devrait abriter, lundi, les travaux de la 2ème Commission mixte maroco-russe en matière de pêches maritimes sous la présidence du ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime Aziz Akhannouch, qui sera accompagné du vice-ministre de l’Agriculture de la Fédération de Russie et président de l’Agence fédérale des pêches, Ilya Shestakov.

Le « kruzenshtern » a levé les amarres le 16 mars dernier de Sotchi à destination d’Agadir avec à bord 120 officiers-marins et 60 membres d’équipage et devrait quitter Agadir le 9 avril à destination de Sète (France), a déclaré à la MAP Vladimir Volkogon, recteur de l’Université technique de Kaliningrad, le port d’attache de ce voilier.

Le Maroc et la Russie ont signé, en février 2013 à Agadir en marge de l’inauguration de la deuxième édition du salon international Halieutis, un nouvel accord de pêche, le sixième du genre depuis 1992, dans le parfait respect des nouvelles orientations sectorielle du Maroc avec une amélioration de contrepartie financière annuelle concernant l’accès à la ressource (augmenté de 100 pc) et les redevances relatives aux captures (de 40 pc).

Construit en 1926 en Allemagne sous le nom de « Padua », le « kruzenshtern » a été attribué en 1946 comme compensation de guerre de l’Allemagne à l’URSS. Il est rebaptisé à l’occasion sous le nom du célèbre amiral russe Ivan kruzenshtern, le premier russe à avoir effectué un tour du monde entre 1803 et 1806.

D’une longueur de 114.4 mètres sur 14.02 m de largeur et d’une hauteur de 51.3 m de hauteur, ce navire est doté d’une voilure de 3400 m2 et peut arborer 35 voiles, dont 18 carrées. Muni de deux moteurs diesel, son tonnage est estimé à 4700 tonnes et sa vitesse maximale à 17.3 nœuds (32 km/h).