El Khalfi tente de sauver la presse… à sa manière

Mustapha El Khalfi a décidé d’interdire la lecture gratuite des journaux dans les espaces publics. Plus précisément dans les cafés.

L’interdiction devrait être inscrite, sans doute, comme amendement, dans le code de la presse actuellement devant les députés. Quant à l’appliquer… ce sera une autre histoire. El Khalfi promet également d’améliorer le lectorat des journaux en mettant en place un fonds spécial, et les rentrées publicitaires des journaux en négociant avec Google et Facebook qu’il accuse de concurrence déloyale.