Egypte : Le gouvernement sera composé de technocrates (Hicham Kandil)

Hicham Kandil a été nommé hier Chef de gouvernement égyptien.

L’ancien ministre égyptien des Ressources hydrauliques Hicham Kandil, nommé mardi chef de gouvernement, a annoncé qu’il va nommer les ministres en fonction de leurs compétences et non de leur affiliation politique.

« Mon gouvernement sera avant tout un gouvernement équilibré de technocrates. Leur niveau professionnel sera le critère prioritaire », a précisé le nouveau chef de l’exécutif égyptien lors d’une conférence de presse au Caire.

Le Premier ministre désigné a « exhorté toutes les forces politiques et le peuple d’Egypte à nous soutenir dans cette difficile mission ». « Nous devons déployer tous les efforts pour réaliser les objectifs de la révolution », a-t-il affirmé.

Né en 1962, l’homme a été haut fonctionnaire au ministère des Ressources hydrauliques, avant d’en prendre la tête en juillet 2011.

L’annonce de la nomination du plus jeune Premier ministre dans l’histoire de l’Egypte est intervenue 25 jours après l’investiture de M. Morsi, premier président égyptien à avoir été démocratiquement élu, qui a succédé à Hosni Moubarak, renversé en février 2011.

Les consultations sur la formation d’un nouveau gouvernement égyptien se poursuivent depuis plus d’un mois. Selon les experts, ce processus est freiné par le refus des technocrates de collaborer avec les islamistes.

Le nouveau président égyptien Mohamed Morsi, élu le 24 juin, s’est retiré du Parti de la liberté et de la justice, créé par le mouvement islamiste des Frères musulmans au lendemain de l’élection pour « mieux servir son peuple ».

Le Parti de la liberté et de la justice a déclaré à maintes reprises qu’il souhaitait confier les postes clés du futur gouvernement à des technocrates. Les islamistes comptent contrôler une dizaine des 30 portefeuilles dans le gouvernement de coalition.