Ecosystème offshoring : les opérateurs s’impatientent

Le contrat de performance pour l’écosystème offshoring, prévu par la stratégie industrielle du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, se fait toujours attendre.

Résultat : le secteur s’inquiète pour son avenir, l’avantage lié à l’impôt sur le revenu accordé aux entreprises du secteur, qui n’excède pas 20% des charges salariales, arrivant à échéance à la fin de cette année. Pour l’heure, les discussions entre les professionnels et les autorités de tutelle peinent à aboutir. «Il est urgent de mettre en place une bonne offre de valeurs. Nous sommes capables de capter davantage de flux mais nous avons perdu un peu de compétitivité ces dernières années», confie Abderrafie Hanouf, DG de MedZ Sourcing et membre du directoire de MedZ.