E-visa : Le Maroc a traité quelque 70.000 demandes en six mois

Le ministère des Affaires étrangères a traité environ 70.000 demandes d’obtention du visa électronique (e-visa) en six mois, a révélé, jeudi, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas.

En réponse à des questions de journalistes, lors du point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, au sujet de la décision de permettre à de nouveaux pays de bénéficier du «e-visa», Baitas a expliqué que le visa électronique a contribué à augmenter le nombre de visiteurs du Royaume.

Au vu de la forte demande pour ce type de visas six mois après son lancement, il a été décidé de permettre à d’autres nationalités d’en bénéficier, et ce, dans le cadre de l’élargissement progressif de ce système pour couvrir davantage de pays, a relevé le porte-parole du gouvernement.

Pour rappel, le ministère des Affaires étrangères (MAE) a annoncé mercredi que les ressortissants de la Jordanie, de l’Inde, du Guatemala et de l’Azerbaïdjan bénéficieront du visa électronique (e-visa) pour visiter le Maroc à partir du 10 janvier 2023.

Cette décision intervient dans le cadre des efforts déployés par le Royaume, sur les plans national et international, visant la digitalisation des services de l’administration publique, en particulier ceux liés à l’action consulaire au niveau des missions diplomatiques et des consulats du Royaume, a précisé un communiqué du MAE.