e-gouvernement : Le Maroc bondit de 38 places dans le classement des Nations Unies

Le Royaume grimpe de la 120ème place lors du dernier classement en Juin 2012 à  la 82ème place actuellement.

Le Maroc a fait ses preuves en matière de e-gouvernement. En deux ans, le Royaume a réalisé une nette progression de 38 places dans le classement mondial de l’e-Gouvernement, établi par la Direction des affaires économiques et sociales des Nations Unies (Undesa).

Se référant à ce rapport biannuel, le Maroc bondit de la 120ème place lors du dernier classement en Juin 2012 à la 82ème place actuellement.
 
Ce classement est, pour rappel, réalisé à partir de la moyenne des 3 sous-indices suivants : les services en ligne, le capital humain et l’infrastructure des technologies de l’information.
 
En parallèle, l’indice de l’e-participation place le Maroc au 17ème rang mondial et à la 1ère place africaine. Le rapport de l’ONU salue particulièrement le service e-Participation du Secrétariat général du gouvernement (SGG), visant à publier les projets de textes réglementaires et recueillir les propositions des citoyens y afférents.