« e-commerce.ma » ouvre ses portes

La deuxième édition du salon « e-commerce.ma », le rendez-vous marocain du e-commerce, du Digital Marketing et des services en lignes, aura lieu, du 19 au 21 septembre à  Casablanca, ont annoncé mardi les organisateurs.

Sur un marché en pleine croissance soutenu par la stratégie nationale Maroc Numéric 2013 et la stratégie bancaire de développement, ce salon a pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs clés qui participent à l’essor du e-commerce, secteur à fort potentiel pour l’économie marocaine, ont-ils souligné lors d’un point de presse dédié à l’événement.

S’adressant aux professionnels du secteur ainsi qu’au grand public intéressé par le domaine, « e-commerce.ma » réunira, trois jours durant, une centaine d’exposants et 5.000 visiteurs pour découvrir les dernières innovations technologiques du secteur et d’analyser les tendances du pays.

Plusieurs conférences et ateliers seront organisés, en marge du salon, pour traiter des attentes des consommateurs, des aspects légaux, de la confiance numérique, des nouveaux canaux et moyens de paiement, valoriser les nouvelles pratiques, découvrir les tendances émergentes et anticiper sur les évolutions à venir.

Placé sous l’égide du ministère de l’Industrie du Commerce et des Nouvelles Technologies, cet événement sera marqué par la remise des Trophées « e-commerce.ma », pour encourager et de valoriser les meilleures initiatives en matière de e-commerce et créer une dynamique auprès des entreprises, des administrations et des entrepreneurs du web.

Au programme de cette édition figure également la présentation des résultats de la deuxième édition du sondage sur l’achat en ligne au Maroc, réalisé par l’agence XCom Events, organisatrice de l’événement, en partenariat avec l’Institut AVERTY et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Le sondage a pour but d’étudier les attitudes face à l’achat en ligne des acheteurs et non acheteurs pour mieux cerner les motivations, les comportements et les pratiques des utilisateurs de l’achat en ligne et analyser les freins au recours à l’achat en ligne chez les non utilisateurs.