Douar Sekouila : la dernière baraque rasée

La dernière des 6 077 baraques que comptait le célèbre douar Sekouila à  Sidi Moumen a été démolie et les 7 300 ménages qui y habitaient ont tous été recasés dans des logements décents.

C’est peut-être le début de la fin. La dernière des 6 077 baraques que comptait le célèbre douar Sekouila à Sidi Moumen a été démolie et les 7 300 ménages qui y habitaient ont tous été recasés dans des logements décents. L’événement fera date car depuis le lancement du programme Ville Sans Bidonvilles il y a quelques années, Casablanca a toujours constitué un cas problématique. Plus particulièrement le quartier de Sidi Moumen qui comptait plus de 13 500 baraques répartis sur quatre grands bidonvilles : Sekouila (6 077 baraques), Rhamna (4 996), Zaraba (603) et enfin Thomas (1 983). Selon des sources à Al Omrane, 1 481 baraques ont déjà été rasées dans ce dernier bidonville, soit près de 75% du total. En revanche, pour les deux autres, Zaraba et Rhamna, il semble qu’il reste encore du chemin à faire avec seulement 422 baraques détruites sur un total de 5 600.