Douane : Blokchain, «machine Learning», contre la fraude

Face à l’accroissement du volume des opérations commerciales entre le Maroc et ses partenaires, et afin de prévenir et lutter contre les différents courants de fraude, la Douane poursuit le développement de mécanismes de contrôle intelligent.

Et ce, en se dotant d’instruments technologiques et de techniques d’intervention à la hauteur du volume et du rythme des échanges et en renforçant ses capacités d’analyse et de traitement des données. Ainsi, l’ADII compte mettre à profit les nouvelles technologies, comme le Blockchain, l’analyse prédictive et la «machine learning» pour améliorer l’efficacité du contrôle a priori et le ciblage des opérations du commerce extérieur, notamment celles du e-commerce. S’agissant de la rationalisation du contrôle, il sera procédé à la mise en place du triple circuit (vert, orange, rouge) ainsi qu’à l’élargissement du champ d’application de la sélectivité automatique à d’autres types de contrôles (scanners, contrôle a posteriori …). D’autres actions sont également prévues dans ce cadre, à savoir l’instauration du contrôle à la demande des opérateurs. Une attention particulière sera également accordée à la réadaptation du dispositif de lutte contre la contrebande au vu des changements ayant touché certains postes frontières sensibles à cette fraude. Cela, tout en tenant compte des nouvelles orientations visant la modernisation des méthodes d’intervention et la réorganisation des structures chargées de la lutte contre la contrebande.