DGSN : Les Marocains refoulés de Turquie étaient des candidats à l’immigration illégale et ne cherchaient pas à rejoindre des organisations terroristes

Les Marocains refoulés les 5 et 6 novembre par les autorités turques étaient des candidats à l’immigration illégale, a affirmé mardi la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), qui dément ainsi les « informations erronées » véhiculées par certains médias, notamment étrangers, selon lesquelles ces Marocains étaient « porteurs de l’idéologie djihadiste » et cherchaient à rejoindre les camps d’entrainement relevant d’organisations terroristes.

Les investigations et enquêtes menées auprès de ces personnes, au nombre de 40, refoulées en deux temps de Turquie, ont montré qu’il s’agit de candidats à l’immigration illégale qui désiraient se rendre en Europe en passant par le territoire turc, a précisé la DGSN dans un communiqué.

A cet égard, la DGSN dément catégoriquement toutes les allégations et les informations erronées relayées à ce sujet.