Développement local : l’Agence japonaise de coopération accorde un prêt au FEC

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé un accord de prêt d’un montant de 165 millions de dollars US avec le Fonds d’Equipement Communal. Ce prêt est destiné au financement des projets de développement des collectivités territoriales.

Cet accord de prêt, signé le 31 mars 2021, est entré en vigueur le 1er  mai, après la levée des conditions suspensives. Il a pour but de renforcer les capacités de la Banque pour le financement des projets de développement territorial, indique un communiqué conjoint de la JICA et du FEC. Cet important accord, ajoute la même source, s’inscrit dans le cadre de l’orientation stratégique du Fonds d’Equipement Communal visant à diversifier ses sources de financement à l’échelle internationale, en particulier, auprès des bailleurs de fonds internationaux, et ce, dans un contexte particulier marqué par la mise en œuvre de la régionalisation avancée et l’intensification des projets d’investissement des collectivités territoriales, et de facto, l’accroissement significatif de la volumétrie des prêts adressés à l’Institution. Cet accord de financement, qui constitue le premier projet sous le schéma d’opération non souverain octroyé par la JICA au Maroc, revêt plusieurs motifs de satisfaction dès lors qu’il permettra au Fonds d’Equipement Communal de poursuivre, résolument, sa stratégie ambitionnant de faire bénéficier les Collectivités Territoriales des meilleures conditions de financement possibles.

Ce financement permet également de marquer l’attachement du Fonds d’Equipement Communal à promouvoir un développement inclusif des territoires en soulignant que l’Institution veille à renforcer ses financements majoritairement vers des projets à forte durabilité où les deux composantes environnementale et sociale sont prises en compte. Dans cette optique, les projets objet de la facilité accordée par la JICA répondront à une double considération qui tient compte aussi bien des aspects environnementaux que sociaux. Du côté de la JICA, cette opération est une nouvelle occasion pour marquer sa contribution à l’amélioration des infrastructures socio-économiques infranationales et des services collectifs en zones urbaines et péri-urbaines. Ce prêt se positionne comme une initiative qui contribue au « Défi G7 2X : Financement pour les femmes » annoncé au Sommet du G7 de Charlevoix (Canada) en juin 2018 ainsi qu’aux objectifs 9, 11 et 17 des objectifs de développement durable (ODD).