Des sénateurs russes proposent un job à  Snowden

Des sénateurs russes ont annoncé mardi leur intention de proposer au fugitif américain Edward Snowden, qui a obtenu un asile provisoire d’un an en Russie, de travailler avec eux pour assurer la protection des données personnelles des citoyens russes.

« Je vais contacter M. Snowden dès aujourd’hui pour lui parler d’une éventuelle coopération », a déclaré à l’agence publique Ria-Novosti le sénateur Rousslan Gattarov, chef du groupe de travail au Conseil de Fédération (chambre haute), chargé de veiller au respect de la vie privée des citoyens.

Il s’agit de coopérer dans le domaine de « la protection des données personnelles », a précisé M. Gattarov.

 »Notre tâche est de détecter les points faibles dans la protection des données personnelles et de faire en sorte qu’ils soient éliminés », a souligné le sénateur.

Pavel Dourov, fondateur du « Facebook » russe, Vkontakte, avait déjà proposé à M. Snowden la semaine dernière de rejoindre l’équipe de ses informaticiens pour s’occuper de la protection des données personnelles des utilisateurs de ce réseau social numéro un en Russie.

Pour l’heure, M. Snowden n’a pas répondu à cette proposition.

L’ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden a obtenu le 1er août un asile provisoire d’un an en Russie, au grand dam des Etats-Unis, et se trouve désormais dans un lieu « sûr », selon son avocat, mais inconnu des médias.

Washington a réclamé à plusieurs reprises l’extradition de M. Snowden vers son pays, où il a été inculpé d’espionnage après avoir fait des révélations fracassantes sur la surveillance électronique mondiale effectuée par les Etats-Unis.