Des policiers dans le viseur de la justice

Un trafiquant de drogue et 17 policiers ont comparu devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat, le 11 mars, pour corruption.

Le trafiquant de drogue Ould Hiboul et 17 policiers ont comparu devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat, le 11 mars, pour corruption. On compte parmi les accusés des membres de la police de Skhirat-Témara dont un commissaire, deux officiers et un inspecteur. Ils sont accusés par le dealer d’avoir reçu d’importantes sommes d’argent, entre 1 000 et 1 500 DH par jour, afin qu’il puisse tranquillement écouler sa marchandise. Les policiers sont poursuivis pour «abstention d’acte lié à la fonction, divulgation du secret professionnel et corruption active et passive».