Des peines allant d’un an à  6 ans de prison ferme contre cinq individus poursuivis dans des affaires liées au terrorisme

La Chambre criminelle de 1er degré chargée des affaires de terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé a prononcé, jeudi, des jugements allant de 1 à  6 ans de prison ferme à  l’encontre de cinq personnes poursuivies dans des affaires distinctes liées au terrorisme.

Un accusé a ainsi écopé de 6 ans de prison ferme tandis que deux prévenus ont été condamnés à 3 ans de prison ferme et un autre à deux ans de prison ferme. Une peine de deux ans, dont une année ferme et le reste de la peine avec sursis, a été également prononcée à l’encontre d’un mis en cause.

Ces individus ont été poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour « constitution d’une bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public à travers l’intimidation et la violence, apologie d’actes terroristes et tenue de réunions publiques sans autorisation ».