Des mécaniciens dentistes devant la justice

Suite à  une plainte déposée par l’Ordre national des médecins dentistes, 26 mécaniciens dentistes ont comparu, mardi 17 mars, devant le tribunal de Salé, en état de liberté provisoire.

Ils devaient répondre à une accusation d’«usurpation de qualité». Le tribunal a décidé de reporter l’examen du procès pour le 1er juin prochain. Un sit-in de protestation a été organisé par des dizaines de praticiens faisant partie de la Fédération nationale des associations des mécaniciens dentistes.