Des inondations font 17 morts dans le sud du Maroc

Au total, 17 morts, 18 personnes portées disparues et 83 effondrements.

Le sud du Maroc a été le théâtre d’intempéries exceptionnelles.Au moins 17 personnes sont mortes et 18 autres sont portées disparues dans les précipitations exceptionnelles que connaissent certaines régions du Royaume, notamment à Guelmim, Agadir-Ouarzazate et Marrakech.

La province de Guelmim a essuyé le plus grand nombre de pertes humaines avec 13 mortes emportées par les crues des oueds et 15 personnes portées disparues et qui demeurent activement recherchées. 130 véhicules de sauvetage tout terrain, 335 Zodiac et embarcations sont notamment mobilisés.

Ces précipitations ont également entrainé l’effondrement total de 83 maisons en pisé notamment à Midelt, Marrakech et Es Semara et l’endommagement de 28 autres.

Les interventions terrestres et aériennes effectuées par les équipes de secours ont permis le sauvetage de 200 personnes en situation de danger, dont 40 ont été secourues par les hélicoptères déployés par les FAR et la Gendarmerie Royale.

L’état d’alerte a été déclenché et restait en vigueur jusqu’à lundi midi, selon la météorologie nationale.

Par ailleurs, SM le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions aux autorités compétentes pour prendre les mesures urgentes nécessaires afin d’apporter toutes les formes d’aide et de soutien aux populations sinistrées, suite aux inondations qu’ont connues des régions du Royaume, indique, dimanche 23 novembre 2014, un communiqué du Cabinet Royal.

 «Tout en partageant les peines des familles des victimes et des disparus et pour alléger leurs souffrances suite à cette perte cruelle, le Souverain a décidé de prendre en charge les frais d’inhumation et des obsèques des victimes, ainsi que les frais des soins des blessés», ajoute le communiqué.