Des écosystèmes dans l’industrie chimique à  l’étude

L’agrochimie, les extraits naturels et les industries cosmétiques sont les trois filières du secteur de la chimie qui ont des chances d’avoir leurs écosystèmes à  l’instar de ce qui a été fait dans l’automobile et l’aéronautique, entre autres.

L’agrochimie, les extraits naturels et les industries cosmétiques. Ce sont les trois filières du secteur de la chimie qui ont des chances d’avoir leurs écosystèmes à l’instar de ce qui a été fait dans l’automobile et l’aéronautique, entre autres. Selon des sources au ministère de l’industrie et du commerce, ce dernier s’apprête à lancer dans les jours qui viennent une étude en collaboration avec la Fédération de la chimie et parachimie (FCP) pour cartographier les trois filières concernées et définir clairement les périmètres de ces écosystèmes pour ensuite proposer des dispositifs d’accompagnement en matière d’investissement, de financement, de R&D…, avec des objectifs clairs et chiffrés à l’horizon 2020.