Des chèques vacances pour booster le tourisme intérieur

Le fonds sera alimenté par les primes versées par les employeurs et une contribution de salariés.

Le ministère du tourisme vient de donner son accord à la proposition de la Fédération nationale du tourisme portant sur le projet de création de chèques de vacances. «Le dossier est entre les mains de la CGEM qui donnera également son approbation afin que la mise en place puisse se faire d’ici à 2016», confirme Fouzi Zemrani, PDG de Z’Tours. Ce projet de chèques de vacances échangeables auprès des opérateurs nationaux permettra d’abord de booster le tourisme national, mais surtout de donner aux salariés et à leur famille les moyens de voyager.

Les bénéficiaires seront plus précisément les salariés de la fonction publique et des entreprises soumises aux dispositions du code du travail, de la CNSS et de la CNOPS. Ce faisant, ces organismes sociaux seront parties prenantes dans le processus en collectant auprès des entreprises les fonds qui serviront à alimenter le compte vacances des salariés. Concrètement, ce compte devrait être abondé par une prime versée par les entreprises et par l’Etat, en plus d’une participation volontaire des salariés sous forme d’épargne vacances.

L’idéal serait : 1/3 part salariale, 1/3 part patronale et 1/3 part de l’Etat. Chaque salarié aurait ainsi droit à une allocation vacances annuelle dont le montant serait défini en fonction du salaire annuel et du nombre d’enfants à charge, avec un minimum de 3 000 DH par an et par salarié. Bonne idée pour démocratiser les voyages de loisirs.