Dernière ligne droite avant l’alignement de la fiscalité des tabacs brun et blond

Le ministère des affaires générales a mis fin à la polémique autour de la fiscalité des cigarettes à base d’un mix de tabac blond et brun.

Il a en effet procédé au reclassement de la marque Next appartenant à Philip Morris dans la catégorie des tabacs blonds. Par conséquent, son prix est passé de 15 DH à 20,50 DH. La décision a été publiée au Bulletin officiel du 1er juin 2016. Des sources bien informées assurent que lors de la prochaine session prévue pour fin décembre, la commission d’homologation des prix pourrait procéder au reclassement de la marque Fox (introduite par la SMT à 12 DH) au cas où les résultats des analyses confirment que le produit est fabriqué à base d’un mix de tabac blond et brun. On parle même aujourd’hui d’une mesure qui pourrait être proposée dans le projet de Loi de finances 2017 et qui introduirait l’alignement de la fiscalité des tabacs brun et blond. Cette mesure permettra, selon les professionnels, d’augmenter les revenus de la taxe intérieure de consommation et de couper court aux pratiques de certains tabatiers.