Derb Ghellaf : le piratage de livres démarre !

Sacré Derb Ghallef ! Si jusque-là  le célèbre souk casablancais était connu pour le piratage de films, logiciels, applications mobiles ou encore des chaînes satellites cryptées, aujourd’hui ses commerçants s’attaquent à  un nouveau domaine tout aussi lucratif : les livres.

De plus en plus de commerçants proposent en effet des versions piratées d’ouvrages jusqu’à dix fois moins chères que la version originale. On trouve par exemple le dernier roman de l’écrivain brésilien Paulo Coelho, l’Adultère, à 20 DH pour la version livre de poche, et 40 DH pour un format plus grand, alors que dans les librairies l’ouvrage coûte 200 DH. D’autres ouvrages, d’écrivains tout aussi célèbres, sont également proposés à des prix comparables et qui sont tirés à des milliers d’exemplaires.