DEPP : Bilan très satisfaisant du Plan d’Action Stratégique 2017-2021

Le bilan du Plan d’Action Stratégique 2017-2021 de la Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation (DEPP) fait état d’un niveau de réalisation très satisfaisant des projets de réforme portés par cette Direction, a indiqué le directeur des EPP, Abderrahmane Semmar. 

Dans un mot d’introduction du Rapport d’activité de la Direction, relevant du ministère de l’Economie et des finances, au titre de l’année 2021, M. Semmar a fait savoir qu’il s’agit principalement d’actions visant l’amélioration de la gouvernance et le contrôle des EEP.

Ces actions concernent également la mise en œuvre effective de la modularité du contrôle financier de l’Etat sur les EEP et le passage au contrôle d’accompagnement de certains Établissements publics, ainsi que le développement de leurs instruments de gestion, l’actualisation et la simplification de la nomenclature des pièces justificatives des dépenses des Établissements Publics et la mise en place d’une démarche de gestion des risques financiers liés aux EEP, a-t-il précisé.

Ceci a eu un impact indéniable sur la performance des EEP et ce, malgré l’épisode de la pandémie, a-t-il relevé.

M. Semmar a en outre noté que l’année 2021 a été une année à forts enjeux et défis. En premier lieu, il s’agit de l’année de mise en œuvre et d’implémentation du chantier de réforme du secteur public, lancé par SM le Roi Mohammed VI et concrétisé par la publication de deux textes fondateurs, à savoir la loi-cadre n° 50-21 relative à la réforme des établissements et entreprises publics (EEP) et la loi n° 82-20 portant création de l’Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’Etat et de suivi des performances des EEP.

Par ailleurs, le rapport fait savoir que les impacts de la pandémie de la Covid-19 ressentis dès 2020 par un ralentissement des indicateurs de performance des EEP ont été suivis par une reprise palpable en 2021.

Les fonds propres enregistrent une évolution soutenue depuis 2017, se positionnant à leurs plus hauts niveaux en 2021 à environ 614,3 milliards de dirhams (MMDH).

Le volume d’investissement ayant connu une évolution progressive entre 2017 et 2019, s’est vu ralenti par l’effet de la pandémie, fait observer le rapport.  En matière de contributions au Budget Général, les produits reçus des EEP à fin 2021 s’élèvent à 10,7 MMDH contre 7,9 MMDH à fin 2017 témoignant de la performance financière de ces EEP ainsi que de l’effort déployé par la DEPP pour améliorer le niveau des produits de monopole, malgré le contexte de la Covid-19.

Quant aux subventions, l’enveloppe versée aux EEP est passée de 28,8 MMDH à 40,7 MMDH vu l’extension continue du portefeuille et de son champ d’action.