Dépôts à  terme : la chute se poursuit

A fin octobre, l’encours des dépôts à  terme a baissé de 5.8% depuis le début de l’année, à  139.2 milliards de DH.

Etonnant recul de l’encours des dépôts à terme et bons de caisse. A fin octobre, il a baissé de 5,8% depuis le début de l’année, à 139,2 milliards de DH. Il s’agit de la plus importante baisse parmi toutes les catégories de dépôts bancaires qui traduit surtout la chute des DAT des entreprises de 33,8%, à 20 milliards de DH. Les sociétés financières (OPCVM, organismes de crédit…) ne sont pas en reste puisque leur encours a régressé de 5%. En fait, si les dépôts des particuliers ne s’étaient pas stabilisés à 90 milliards de DH et que ceux des entreprises publiques n’avaient pas crû de 12,7% (14,5 milliards), la baisse aurait été plus drastique. Nul doute, la conjoncture difficile par laquelle passe le secteur privé et la suppression de l’anonymat des bons de caisse il y a de cela un an expliquent cette tendance.