Démantèlement d’une cellule terroriste s’activant à  Fnideq, Sebta, Melillia et Barcelone

Cette cellule est spécialisée dans le recrutement de femmes volontaires pour rallier l’organisation de l’Etat islamique.

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), a procédé au démantèlement d’une cellule terroriste s’activant à Fnideq, Sebta, Melillia et Barcelone, spécialisée dans le recrutement et l’embrigadement de femmes volontaires de nationalité maroco-espagnole pour rallier les rangs de Daech.

Le démantèlement de cette cellule, qui s’inscrit dans le cadre des opérations proactives pour faire face à la menace terroriste et qui a été menée en étroite collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire national et en coordination avec les services de sécurité espagnols, s’est soldé par l’arrestation des deux chefs de ladite cellule dans la ville de Fnideq, simultanément à l’interpellation de cinq de leurs complices par les services de sécurité espagnols à Sebta, Melillia et Barcelone.

Les investigations ont révélé l’implication de femmes dans ces opérations de recrutement de volontaires, qui font l’objet d’endoctrinement jihadiste de la part des chefs de cette cellule lors de réunions secrètes dans un domicile avant de rallier les rangs de « EI » où elles devaient être utilisées dans des attentats-suicide ou mariées à des combattants de cette organisation terroriste.

Les membres de cette cellule entretiennent des liens avec certains combattants marocains au sein de l’EI, qui planifient des attaques terroristes à l’intérieur du Royaume.

Les mis en cause seront déférés devant la justice dès l’achèvement de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, conclut le communiqué.