Délais de paiement : les «ruses» de l’Administration…

Sur les derniers mois, l’Exécutif est régulièrement monté au créneau pour assurer que l’Administration se tient scrupuleusement au délai de paiement réglementaire de 60 jours dans le cadre des marchés publics.

Cependant, cela semble se faire au prix de certains «bricolages», ainsi que le révèlent les professionnels. Ceux-ci sont en effet poussés à ne pas préciser la date au niveau des décomptes qu’ils adressent à l’Administration pour constater l’avancement de leurs travaux et se faire payer au fur et à mesure. Ce n’est que quand le maître d’ouvrage est disposé à effectuer un paiement qu’une date est apposée sur le décompte. L’Administration peut ainsi voir venir et elle est assurée de respecter le délai fixé par la loi.