Décès de l’ancien ministre de la privatisation, Abderrahmane Saaïdi

Le défunt sera inhumé, mardi après la prière d’Addohr au cimetière Al-Ghofran à Casablanca.

L’ancien ministre de la privatisation, Abderrahmane Saaïdi, est décédé, mardi matin à Casablanca, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 74 ans, selon sa famille.

Feu Abderrahmane Saaïdi a été ministre de l’Incitation de l’économie, de la privatisation, délégué auprès du Premier ministre, chargé des Etablissements de l’Etat en 1995. Entre 1997 et 1998, il a été nommé ministre de la privatisation. En 2001, le défunt a été nommé Directeur général de la SAMIR.

Expert-comptable et commissaire aux comptes de formation, feu Abderrahmane Saaïdi a créé un cabinet « Saaïdi & Associés ».

Outre sa contribution dans le système juridique et fiscal, le défunt a également oeuvré à l’amélioration des affaires et du droit fiscal, lors des grandes réformes entreprises dans les années 1990.

(Avec MAP)