Croissance à tous les niveaux pour le groupe OCP

L’OCP s’est montré particulièrement performant en 2015. Le groupe affiche une croissance de son chiffre d’affaires, de plus de 15%, à 47,7 milliards de DH.

Il a réussi ce tour de force en adaptant avec efficacité son mix-produit au marché. Un exercice d’autant plus facile pour lui qu’il s’adresse à une clientèle répartie sur 150 pays et est présent sur toute la chaîne de valeur.

Ainsi, la progression des ventes de la roche et de l’acide a permis de compenser dans une large mesure la baisse des ventes d’engrais. De même, l’OCP a su tirer profit d’une demande indienne accrue et d’une hausse des volumes exportés vers l’Afrique, laquelle pèse près du quart du total d’engrais exportés, contre 13% en 2014. Là n’est pas tout puisque les bonnes réalisations commerciales se traduisent au niveau des profits. Le résultat opérationnel enregistre un bond de plus de 56%, à près de 14 milliards de DH. A l’origine de cette prouesse, des facteurs différenciateurs pour l’OCP, à savoir la compétitivité en matière de coûts, l’agilité industrielle et des économies d’échelle significatives.

Côté bilan, la société affiche une trésorerie en nette embellie de 68%, à plus de 9 milliards de DH. L’OCP, qui a consenti plus de 14,2 milliards de DH d’investissements l’année passée, envisage 2016 sous de bons auspices, en dépit d’un contexte difficile. L’optimisme du groupe s’appuie notamment sur la stabilité du marché des phosphates ainsi que sur la croissance de la demande en Afrique.