Covid-19 : vers la prolongation du « pass sanitaire » en France

Un projet de loi pour proroger le « pass sanitaire » en France est en cours d’élaboration et sera présenté le 13 octobre en Conseil des ministres, rapporte lundi la presse locale, citant l’entourage du Premier ministre Jean Castex.

 

 

Le « pass sanitaire », qui prend la forme d’un QR code témoignant d’un schéma vaccinal complet, de la négativité d’un test Covid-19 ou du rétablissement de la maladie, est devenu obligatoire à partir du 9 août dernier pour accéder à une centaine de centres commerciaux et magasins de plus de 20.000 m² en France. Son application doit officiellement prendre fin le 15 novembre prochain.

Dimanche, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a mis en avant l’amélioration de la situation épidémique, évoquant une « réflexion » pour « adapter les règles » à « la situation locale et à l’évolution de la situation locale ».

Il a aussi mentionné un prochain Conseil de défense sur le sujet « probablement » mercredi.

Dans le sillage de cette amélioration de la situation épidémique dans le pays, le président Emmanuel Macron s’était dit prêt, jeudi, à « lever certaines contraintes » dans les « territoires où le virus circule moins vite », sans préciser de dates.

« Si la situation continuait de s’améliorer, nous pourrions alléger progressivement les restrictions, là où le virus circule le moins d’abord, puis partout sur le territoire. Cet allègement pourrait inclure le pass sanitaire », a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran dans les colonnes du journal Le Parisien, favorisant l’option d’une fin différenciée selon la situation épidémique.

Le nombre de malades atteints du Covid-19 et hospitalisés continuait à reculer légèrement dimanche, tout comme le taux de positivité.

Au total, 8.887 patients sont à l’hôpital, contre 8.912 samedi, avec 113 nouvelles admissions, selon les données de Santé publique France, tandis qu’en services de soins critiques, le nombre de malades du Covid-19 est de 1.832, contre 1.837 samedi, soit 33 nouvelles admissions.

Le taux de positivité s’élève à 1,5%, au plus bas depuis la mi-juillet, et 5.814 nouveaux cas ont été confirmés au cours des dernières 24 heures. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie s’élève à 116.030, dont 89.263 à l’hôpital, avec 28 décès au cours des dernières 24 heures.

Au 19 septembre, «50.060.141 personnes ont reçu au moins une injection (soit 74,2% de la population totale) et 47.567.363 personnes disposent d’un schéma vaccinal complet (soit 70,6% de la population totale)», selon la direction générale de la Santé.

Selon les chiffres du ministère de la Santé, 50.049.150 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, l’équivalent de 74,2% de la population, depuis le début de la campagne de vaccination en France, selon les chiffres du ministère de la Santé. Parmi ces personnes, 47.538.919 sont totalement vaccinées, soit 70,5% de la population.