Covid-19 : les mesures renforcées étendues partout en France dès samedi soir

Le président français Emmanuel Macron a annoncé, mercredi soir, l’extension à tout le territoire métropolitain, à partir de samedi soir et pour quatre semaines, des mesures de “freinage renforcé”, déjà en vigueur dans 19 départements pour lutter contre le Covid-19.

« Les règles en vigueur dans les 19 départements en vigilance renforcée seront étendues à tout le territoire métropolitain dès samedi soir et pour quatre semaines. Plus aucune région métropolitaine n’est aujourd’hui épargnée. Chacun doit veiller non pas à s’enfermer mais à limiter au maximum les contacts, les rencontres », a déclaré le chef de l’Etat dans une allocution télévisée, alors que le pays enregistre une progression inquiétante des contaminations au Covid-19 et des admissions en réanimation.

Par la même occasion, Emmanuel Macron a indiqué que les établissements scolaires seront fermés dans tout le pays pendant quatre ou trois semaines selon les niveaux à partir de ce vendredi, ajoutant que la semaine prochaine se fera en distanciel pour tous les élèves, de la maternelle jusqu’au lycée.

Les deux semaines qui suivent sont des semaines de vacances pour les trois zones, alors que la quatrième semaine marquera la rentrée le 26 avril en présentiel pour les maternelles et les primaires et à distance pour les collégiens et les lycéens.

Ces derniers pourront revenir en présentiel le 3 mai, a-t-il expliqué, notant que les étudiants, quant à eux, pourront continuer à se rendre à l’université pour une journée de cours par semaine.

Le chef de l’Etat a indiqué en outre que le télétravail sera systématisé et que les commerces dit non essentiels seront fermés sur tout le territoire métropolitain, alors que les déplacements interrégionaux seront interdits à compter du 5 avril.

Il a également fait savoir que l’attestation de déplacement dérogatoire ne sera exigée en journée que pour les déplacements au-delà de 10 km du domicile.

M. Macron a annoncé par ailleurs une réouverture dès mi-mai de certains lieux de culture et de terrasses «sous conditions».

Sur le front de la vaccination, il a indiqué que celle-ci sera élargie à toutes les personnes âgées de plus de 60 ans le 16 avril, puis à toutes celles de plus de 50 ans le 15 mai, notant que les personnes de moins de 50 ans suivront mi-juin et « d’ici à la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés ».

Emmanuel Macron a appelé ses concitoyens au civisme et à la mobilisation face au Covid-19, mettant en garde que le pays est entré dans une « course de vitesse » avec d’un côté le déploiement de la vaccination qui permet d’espérer une sortie de crise et d’un autre côté, la propagation dans toute l’Europe d’une nouvelle forme de virus.

Le chef de l’Etat a en outre annoncé des renforts supplémentaires en réanimation, notant que le nombre de lits a déjà été porté à 7000 et que « nous voulons monter notre capacité à un peu plus de 10.000 lits dans les prochains jours ».

Le Premier ministre Jean Castex devra intervenir au Parlement jeudi où il prononcera une déclaration suivie d’un débat et d’un vote devant l’Assemblée nationale et le Sénat.

Son intervention devra porter sur les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron, alors que plus de 5.000 patients gravement atteints du Covid-19 sont « en soins critiques ».

(Avec MAP)