Covid-19 : le Maroc entame sa 5e vague avec une hausse sensible des cas

Le taux de positivité hebdomadaire a considérablement augmenté pour atteindre 2.1% la dernière semaine, après une stagnation à moins de 1% pendant plus de deux mois.

 

 

Une multiplication du nombre des nouveaux cas hebdomadaires de Covid-19 a été observée au cours de la première semaine de novembre, a indiqué, mardi à Rabat, le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique du ministère de la Santé et de la protection sociale, Mouad Mrabet.

Lors d’un point de presse consacré à la présentation du bilan mensuel de la situation épidémiologique relative au Covid-19 au Maroc, M. Mrabet a souligné que les deux tiers des cas d’infection ont été recensés dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra et de Casablanca-Settat, notant qu’après une quatrième période intervalle de trois mois, marquée par une faible propagation du virus SARS-CoV-2, le niveau de propagation a de nouveau rebondi, tel que prévu.

Il a souligné que le taux de positivité hebdomadaire a considérablement augmenté pour atteindre 2.1% la dernière semaine, après une stagnation à moins de 1% pendant plus de deux mois, estimant que « ces deux indicateurs signifient que nous sommes entrés, très probablement, dans une cinquième vague de circulation communautaire du virus », en attendant que la vision se clarifie la fin de cette semaine.

En ce qui concerne les cas graves et critiques, le responsable a assuré qu’ils sont encore « très limités », étant donné que trois cas seulement ont été admis aux services de réanimation et de soins intensifs au cours de la première semaine de ce mois, alors qu’aucun cas n’est sous respiration artificielle.

Il a également fait savoir que les cas de décès sont à leur plus faible niveau depuis le début de la pandémie à l’échelle nationale, faisant état d’un seul décès par semaine durant la dernière intervalle.

S’agissant des variants du virus SARS-CoV-2 circulant au Maroc, M. Mrabet a relevé que le variant Omicron est omniprésent avec différents sous-variants, dominés par BA.5.

Au sujet de la campagne nationale de vaccination, le responsable a fait savoir que le taux de couverture par la dose booster a atteint 18,7% de la population, avec un taux de continuité équivalent à 29,3%.

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale exhorte de toute urgence les personnes âgées, en situation de vulnérabilité immunitaire et celles atteintes de maladies chroniques à recevoir la dose booster, puis la dose de rappel, afin d’élever le niveau d’immunité contre le Covid-19, a rappelé M. Mrabet, ajoutant que le ministère appelle également l’ensemble des citoyens présentant des symptômes respiratoires à porter un masque et à consulter un médecin à des fins de diagnostic et de traitement.