Covid-19 : Il faut porter des masques

Des scientifiques américains estiment que le virus est sans doute transmis par les contaminés quand ils parlent et/ou respirent. Le port de masques ou de foulards peut donc aider à freiner la contamination.

Sur cette base, l’administration de Donald Trump s’apprête à changer ses consignes officielles pour inciter la population à se couvrir le visage en public, avec des masques artisanaux, des foulards ou des bandanas, afin de réserver les masques médicaux aux soignants (pénurie oblige).

D’ailleurs pour les asiatiques, le retard des pays occidentaux (port de masques) est une aberration. Mais les autorités sanitaires américaines, européennes ainsi que l’Organisation mondiale de la santé, avançaient jusqu’à présent que le masque n’était pas nécessaire pour les personnes saines, sauf si elles étaient au contact de malades. Depuis plusieurs jours, un retournement de situation se prépare, sous pression d’un public qui ne comprend pas pourquoi les masques protégeraient les infirmiers mais pas les citoyens ordinaires !

Des preuves scientifiques ? Entre autres études, des chercheurs de l’université du Nebraska ont retrouvé des portions du code génétique du virus (ARN) dans l’air de chambres où étaient isolés des patients. Des chercheurs de l’université de Hong Kong ont récemment observé que le port de masques réduisait la quantité de coronavirus expirés par des malades (l’expérience a été faite avec des virus autres que SARS-CoV-2). Et des chercheurs à Wuhan ont prélevé des échantillons d’air dans diverses pièces d’hôpitaux et découvert des concentrations élevées du nouveau coronavirus, notamment dans les toilettes et les salles où les soignants enlevaient leurs équipements de protection.

Masque Covid-19
Masque Covid-19