Corruption, le coût est de 5% du PIB

Cette estimation a été donnée par Saâdeddine El Othmani.

Il y a quelques jours, le chef du gouvernement, en évoquant la corruption, a tenu pour la première fois à lui donner un sens «chiffré». Le fléau coûte au Maroc au moins 5% du PIB, explique Saâdeddine El Otmani qui intervenait récemment sous sa casquette de SG du PJD devant les cadres de son parti. En d’autres termes, le Maroc perd de quoi construire 150 hôpitaux et 300 écoles par an, selon les propres évaluations du chef du gouvernement.