Coronavirus :  Lufthansa prolonge la suspension de ses vols vers la Chine et l’Iran

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé, ce lundi 2 Mars, la prolongation de la suspension de ses vols vers la Chine et l’Iran en raison de la propagation de l’épidémie de coronavirus.

 

Le groupe et ses filiales européennes, Austrian Airlines et Swiss, ne proposeront aucun vol entre l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche et la Chine, foyer de l’épidémie, « jusqu’au 24 avril », a indiqué Lufthansa dans un communiqué.

La compagnie a décidé également de suspendre ses vols pour l’Iran jusqu’au 30 avril.

« La sécurité de nos passagers est notre priorité », souligne la compagnie, précisant que cette décision a été prise après une « évaluation approfondie de toutes les informations disponibles sur le virus ».

Lufthansa va également « réduire la fréquence » de ses vols entre les grandes villes allemandes et Hong Kong et Séoul, avec une suspension totale des vols entre Munich et Hong Kong entre le 6 mars et le 24 avril.

La compagnie compte également diminuer ses offres de vols vers et depuis les grandes villes du nord de l’Italie, fortement touchée par l’épidémie, dont Milan, Rome et Bologne.

(Avec MAP)