Contributions supplémentaires au Fonds spécial du Covid-19

Les directeurs des Agences urbaines du Maroc, les responsables du Groupe Al Omrane, l’ensemble des collaborateurs du Groupe CDG, les directeurs centraux du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique et « la Rabita des écrivaines du Maroc » ont annoncé leur contribution au Fonds spécial de gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), et ce dans le cadre de l’élan national de solidarité voulu et initié par SM le Roi Mohammed VI. 

Ainsi, les directeurs des Agences urbaines du Maroc ont annoncé une contribution au Fonds spécial par l’équivalent d’un mois de salaire, a indiqué la Fédération des Agences urbaines du Maroc (MAJAL) dans un communiqué.

Il s’agit d’une affirmation de l’engagement des Agences urbaines dans le devoir de solidarité nationale pour affronter cette épidémie et atténuer ses effets sur l’économie nationale, dit la fédération, dont les membres ont mobilisé « toutes leurs ressources humaines et financières » dans le but de continuer à effectuer leurs activités et fournir leurs services au profit des investisseurs et l’ensemble des usagers.

De leur côté, les cadres dirigeants du Groupe CDG feront don de l’équivalent d’un mois de salaire au Fonds, a annoncé le Groupe, précisant que les directeurs du groupe contribueront avec 50% de leur salaire mensuel tandis que les autres catégories du personnel mettront 10% de leur salaire au profit du Fonds.

Le Groupe CDG a, en outre, réitéré son engagement à mettre à contribution l’ensemble de ses moyens humains, financiers et techniques pour continuer à assurer ses missions au service de l’intérêt général, contribuant ainsi à la stabilisation et à la protection de l’économie nationale.

Dans ce même élan, le Groupe Al Omrane a fait savoir que le président, les membres du directoire, les directeurs centraux et directeurs du Holding, les directeurs généraux des filiales, les directeurs généraux adjoints, et leurs directeurs ont fait don d’un mois de salaire audit Fonds.

Le groupe dit adhérer à la mobilisation nationale et la consécration des valeurs de solidarité dont font preuve les Marocains lors des crises et des moments exceptionnels. Il relève que cette contribution, qui vient s’ajouter au don de 50 millions débloqué par le Groupe, s’inscrit dans les principes de solidarité et de responsabilité nationale, conformément à la vision et à la volonté de SM le Roi Mohammed VI.

Le président du Groupe Al Omrane a appelé, à cet égard, l’ensemble des collaborateurs à apporter leurs contributions, afin de perpétuer ces valeurs de citoyenneté et de solidarité.

Au niveau du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, les directeurs centraux ont fait don d’un mois de salaire à ce Fonds. Il s’agit d’un concours aux efforts de mobilisation nationale globale, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI pour lutter contre la propagation de cette épidémie.

La Rabita des écrivaines du Maroc a, quant à elle, annoncé son adhésion active à la contribution à ce Fonds à travers sa participation au service des SMS vers le numéro « 1919 », mis en place par le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration depuis samedi.

L’adhésion à « cet acte national et humanitaire » s’inscrit dans le cadre des efforts nationaux déployés pour lutter contre cette dangereuse pandémie et limier ses conséquences, indique la Rabita, relevant qu’il s’agit, en outre, d’une incarnation des valeurs et de l’esprit de solidarité et d’entraide sociales.

À cette occasion, la Rabita a appelé le Conseil des sages, le bureau exécutif, le conseil d’administration et toutes les adhérentes dans ses annexes réparties les diverses régions du Royaume, à participer largement, conformément aux exigences du devoir national et humanitaire, à soutenir ce Fonds, par le biais du service susmentionné, et ce selon la capacité de chaque adhérente.

(Avec MAP)