Conseil de gouvernement : Le PLF2022 table sur un taux de croissance de 3,2% et un déficit budgétaire de 5,9% du PIB

Le projet de loi de Finances 2022, examiné lundi en Conseil de gouvernement, table sur un taux de croissance de 3,2 % et un déficit budgétaire de 5,9 % du PIB et prévoit la création de 250.000 emplois directs en deux ans.

Les hypothèses de la Loi de Finances 2022 ont été annoncées lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil par le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, la ministre de l’économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaa.

Selon les responsables, ce projet de loi de finances a été élaboré sur la base de l’hypothèse d’une campagne agricole estimée à 80 millions de quintaux et d’un cours moyen de gaz butane de 450 dollars la tonne.