Compte sur carnet : merci le déficit !

Les détenteurs de comptes sur carnet seront satisfaits. La rémunération qui leur sera servie au titre du second semestre s’élève à  3.74%.

Les détenteurs de comptes sur carnet seront satisfaits. La rémunération qui leur sera servie au titre du second semestre s’élève à 3,74%. Il y a un an, ce taux n’était que de 3% alors qu’il plafonnait à 2,96% en 2011. On est donc revenu aux niveaux du début de la décennie 2000, en raison du creusement du déficit budgétaire. En effet, l’augmentation des besoins de financement de l’Etat a exercé une pression à la hausse sur les taux des bons du Trésor, notamment les bons à 52 semaines sur lesquels le taux des comptes sur carnet est indexé (moyenne des six derniers mois diminuée de 50 points de base). Un effet d’éviction bénéfique pour les épargnants, mais qui peut être pénalisant pour les emprunteurs si jamais les taux débiteurs empruntent la même tendance.