CNSS: le coût de la pandémie s’élève à 75,31 MDH par an

Un montant de 75,31 millions de dirhams sera consacré annuellement aux assurés de la CNSS affectés par les répercussions de la pandémie de Covid-19, a indiqué le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri. 

Ce coût financier sera pris en considération dans la réforme générale du régime de la retraite et de la CNSS, a-t-il ajouté samedi dans une allocution à l’occasion de la Fête du Travail.
Le ministre a souligné qu’il sera procédé également à la révision de la base de calcul des salaires sur la base de laquelle est accordé le droit à la retraite pour tous les assurés auprès de la CNSS affectés par la pandémie de Covid-19, en permettant notamment à ceux partis à la retraite entre février 2020 et décembre 2021 d’en bénéficier, précisant que le nombre de salariés affectés par la pandémie et n’ayant pas bénéficié de l’indemnité mensuelle de 2000 DH est de 81.060 personnes.
De même, le gouvernement s’est engagé dans le cadre du dialogue social à revaloriser le salaire minimum de 10% dans les secteurs de l’industrie, du commerce, des professions libérales et des services, précisant que cette augmentation sera mise en oeuvre sur deux tranches, 5% à partir du 1er septembre et 5% après la révision de certaines dispositions du Code du travail.