CMH devient officiellement Winxo

Ce changement de dénomination coïncide avec le lancement d’un vaste programme d’investissement.

C’est désormais officiel. CMH laisse place à Winxo à partir de ce début d’année 2014. L’annonce en a été faite par le top management de la compagnie pétrolière mardi 28 janvier. Selon ce dernier, ce changement est principalement motivé par le fait que l’ancienne dénomination «ne reflétait plus la réalité d’un groupe tel qu’il s’est transformé et qui a décidé de se diversifier et de développer des projets innovants au-delà de son activité traditionnelle de distribution des produits pétroliers». En effet, le changement que connaît CMH aujourd’hui coïncide avec l’engagement de l’entreprise dans un nouveau plan de développement. Celui-ci devrait se traduire par la concrétisation de plusieurs investissements stratégiques. C’est le cas notamment de la construction d’un terminal d’importation, de stockage et d’exportation de carburants à Jorf Lasfar. Ce dernier, d’une capacité de 600 000 m3, sera érigé sur un terrain de 22 hecatres et permettra d’accroître les capacités totales de stockage de carburants dans le pays de 50% hors raffinerie. De plus, Winxo a programmé dans son plan d’action la réalisation à Casablanca de lotissements industriels ainsi que des projets immobiliers à travers le pays. A ceci s’ajoute la construction d’un nouveau centre emplisseur de gaz à Mohammédia. C’est dire toute l’ambition de la société qui compte mobiliser plus de 3 milliards de DH pour ces projets et se repositionner ainsi comme l’un des plus grands opérateurs du secteur pétrolier national.

En attendant leur concrétisation, l’entreprise devrait poursuivre la consolidation de ses indicateurs d’activités. En 2013, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 4,7 milliards de DH, ce qui lui accorde une part de marché de 8% dans la distribution pétrolière. Ce chiffre est réalisé sur plus de 200 stations-service éparpillées dans plusieurs régions du Royaume. «Les produits pétroliers, cœur de métier de Winxo, représentent un volume de 423 000 m3 distribués annuellement, soit dans son réseau de stations-service ou livrés directement à ses clients industriels», ajoute le top management de la société.