Climat des affaires : un portail de doléances du CNEA bientôt opérationnel

Le secteur privé n’aura plus à se résigner devant les contraintes aux affaires.

Selon le secrétariat permanent du Comité national de l’environnement des affaires (CNEA), le comité mettra en place dès janvier 2020 un portail dédié aux réclamations des opérateurs qui font face à des difficultés quant à l’exercice de leurs activités. Cela est valable tant pour les contraintes provenant d’organismes et établissements publics que pour celles des institutions financières, et des administrations. L’objectif est d’aider à comprendre exactement les doléances des opérateurs du privé et s’atteler à y trouver des remèdes. Par ailleurs, les responsables du CNEA informent qu’une grande enquête est sur le point d’être finalisée. Cette dernière va donner une grande visibilité aux officiels pour lever les contraintes structurelles qui se dressent devant les opérateurs et les empêchent d’exercer leur business dans un environnement sain et propice. «Les conclusions de cette enquête seront prêts vers la fin de l’année. Les actions de fond vont devoir suivre dès janvier 2020» informe-t-on auprès du comité.