Cinquième année décevante pour les cimentiers

L’année 2016 s’est terminée en queue de poisson pour le secteur cimentier. La demande a connu une chute de 12,46% en décembre dernier qui a induit une baisse de 0,7% sur toute l’année avec un volume écoulé de 14,2 millions de tonnes.

Cela déçoit les opérateurs qui s’attendaient au moins à une croissance de 2%. Cela fait 5 ans que les industriels composent avec une évolution hésitante de la demande. La consommation a en effet continuellement baissé entre 2012 et 2014. S’en est suivie une légère éclaircie en 2015 avec une progression de 1,4%, rapidement effacée par la contre-performance de l’année dernière. Face à cette consommation obstinément baissière, les cimentiers se sentent de plus en plus à l’étroit sur le marché local. La surcapacité dépasse déjà 6 millions de tonnes et elle pourrait s’aggraver avec la prochaine entrée en activité des usines d’Atlantic Ciment du groupe Boutgueray.