Ciment : un mois de mai bien orienté et des perspectives mitigées pour toute l’année

Les ventes de ciment ont crû de plus de 6% à fin mai par rapport au même mois de l’année passée. Cela établit la croissance depuis le début de l’année autour de 4%, à 6,4 millions de tonnes écoulées.

Les opérateurs s’en tirent au final à bon compte avec 4 mois sur 5 bien orientés (seul le mois d’avril enregistre une baisse). Cependant, les analystes ne voient en cette bonne tenue qu’une embellie conjoncturelle et ils ne se montrent pas optimistes pour le reste de l’année. Les élections législatives prévues pour octobre prochain devraient certes donner un coup de pouce à la consommation, mais cela aboutira à une croissance contenue similaire à celle enregistrée en 2015 autour de 2%, selon les anticipations des spécialistes. Le vrai rebond de la demande n’est attendu, selon le consensus du marché, que pour 2018.