Ciment : l’Habitat prend le contrôle des chiffres

La diffusion des chiffres sur les ventes de ciments a été gérée jusque-là  par l’Association professionnelle des cimentiers (APC).

Le ministère de l’habitat vient de prendre le contrôle de la diffusion des chiffres sur les ventes de ciments, gérée jusque-là par l’Association professionnelle des cimentiers (APC). Ce changement n’est pas anodin quand on sait que le ciment, l’un des rares matériaux dont les ventes sectorielles sont rigoureusement chiffrées, donne le pouls de tout le secteur de la construction. Encore plus dans le contexte actuel où ces ventes baissent. En tout cas, à l’APC l’on explique que la tutelle ne fait qu’exercer ses prérogatives. Cette nouvelle manière de faire devrait du reste faciliter la tâche des observatoires régionaux de l’Habitat qui suivent, entre autres, l’évolution du coût de la construction dans chaque ville.