Choubani taclé par Benkirane

Le chef du gouvernement tente de mettre fin à  une polémique qui n’a que trop duré et qui oppose Lahbib Choubani à  des acteurs de la société civile.

Le chef du gouvernement tente de mettre fin à une polémique qui n’a que trop duré et qui oppose Lahbib Choubani, ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, à des acteurs parmi les plus influents de cette dernière et même à des membres de l’Exécutif.

Abdelilah Benkirane vient en effet de confier, par décret, la coordination de toutes les politiques relatives à la société civile à une commission ministérielle élargie qu’il préside lui-même et qui comprend presque tout le gouvernement, soit 25 départements ministériels. Le rôle de M. Choubani sera réduit à assurer le secrétariat de cette commission.