CHAN 2014: Le Maroc concède le nul face au Burkina Faso

La sélection marocaine locale a achevé, jeudi à  Cap-Town, son deuxième match (gr.B) de la coupe d’Afrique des nations (CHAN-2014) réservée aux joueurs locaux, par un nul (1-1) devant les étalons du Burkina-Faso.

Dès la 1ère minute de jeu les Lions de l’Atlas ont su créer des occasions de but. Après une belle incursion collective, Brahim El Bahri a réussi à signer le premier but pour les nationaux.

La formation nationale n’est pas arrivé, par la suite, à élever le niveau de jeu pour aller faire trembler les filets adverses. Elle a joué avec économie et raté quelques occasions franches, notamment par le biais de Abdessamad Mbarki (11è) qui a manqué de rapidité devant le gardien burkinabé ou encore Brahim El Bahri qui, à deux reprises, a raté le coche (25è, 407) d’additionner le score.

A la reprise, les Etalons, qui, grâce notamment à Valentin Zoungrana et Eric Traoré, ont payé dans tous les compartiments de jeu, ont presque tout au long de la 2éme mi-temps dressé le profil d’un groupe qui trouve peu à peu son homogénéité.

De leur côté, les protégés de Hassan Benabicha n’ont pas réussi à peaufiner leurs mécanismes, notamment en matière de construction collective. Mission qui s’est avérée souvent difficile en raison de la concentration de la formation du Burkina-Faso en milieu de terrain, ce qui mettait à rude épreuve la capacité de la sélection nationale à faire circuler la balle.

Devant cette situation, le capitaine et portier marocain, Nadir Lemyaghri s’est retrouvé, à plusieurs reprises, en danger, dont une frappe violente de Issouf Kaboré, de peu à droite du but (71è).

Le Burkina-Faso a dominé le reste de la partie et raté à plusieurs reprises le but de l’égalisation. Lors des dernières minutes, la défense, des Lions de l’Atlas n’est pas arrivé à juguler les ardeurs des jeunes Etalons. Dans un face à face avec le gardien Lemyaghri, Bassirou Ouédraogo est parvenu (89è) à remettre les deux équipes à égalité.

Ce match nul n’arrange en rien les affaires de la sélection nationale, puisque l’Ouganda conserve seule la première place du groupe B (4 points) après son match nul contre le Zimbabwe. Le Maroc et le Zimbabwe se partagent la 2ème position avec 2 points chacun, alors que le Burkina-Faso ferme la marche avec 1 seul point.

Les yeux seront une autre fois braqués, lundi prochain (20 janvier) sur le grand stade de Cap-Town avec les affiches Burkina Faso-Mozambique et Maroc-Ouganda.