CGEM-El Jadida voit le jour

La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensalah Chaqroun a annoncé, jeudi à  l’occasion du 6è Salon du cheval d’El Jadida, la création de CGEM-El Jadida, une entité régionale qui aura pour mission de renforcer le développement économique au niveau de Doukkala-Abda.

Mme Bensalah-Chaqroun, qui intervenait lors d’une conférence sous le thème « Région de Doukkala : plateforme de développement et de croissance économique », a par ailleurs met en avant les potentialités et les opportunités qu’offre cette région en matière d’investissement et de création d’entreprises, notamment en termes de compétences et d’infrastructures.

De son côté, Nabila Freidji, présidente de la commission dynamique régionale de la Confédération, a passé en revue les différentes mesures engagées par la CGEM visant à faire de cet organisme une plateforme d’appui en accompagnant les entreprises et en les aidant à faire face aux nouveaux défis, soulignant par la même occasion que la Région Doukkala jouit de nombreux atouts à valoriser, amplifier et encourager dans un environnement favorable au développement des différents secteurs d’activité.

Pour ce faire, a-t-elle poursuivi, la CGEM s’est fixée six priorités majeurs : développer l’attractivité de la Région et favoriser le développement des entreprises, en particulier en infrastructures et équipements, encourager l’innovation pour réussir le pari de la compétitivité, encourager l’ouverture à l’international et veiller à la mise en œuvre de politiques locales de formation favorables au développement des entreprises.

Il s’agit également pour la CGEM, a-t-elle ajouté, de consolider l’entrepreneuriat régional pour favoriser la création d’emplois et résoudre les problématiques inhérentes au foncier par l’incitation des acteurs locaux (communes, villes…) à développer un foncier compétitif.

M. Freidji a affirmé que la création de CGEM-El Jadida n’est pas le fruit du hasard mais un projet qui s’est imposé, la ville d’El Jadida étant le deuxième pôle industriel du Royaume et regorge d’énormes potentialités de développement.

A son tour, le gouverneur de la province d’El Jadida, Mouaâd el Jamaï a relevé que cette ville bannière dispose d’importants atouts pour les investisseurs. Avec une offre territoriale exceptionnelle, une infra et supra structure importante en l’occurrence le port minéralier à Jorf Lasfar et le parc industriel qui s’étend sur 500 ha, El Jadida a drainé d’importants investissements étrangers durant ces dernières années, a-t-il relevé.

Cette conférence est organisée dans le cadre de la 6è édition du Salon du cheval d’El Jadida, organisé, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, du 2 au 6 octobre courant.