Ces millions dont on ne veut pas

Le PJD ne sait toujours pas quoi faire des 20 millions de DH qu’il a économisés sur les subventions de l’Etat lors des élections de novembre 2011.

Le PJD ne sait toujours pas quoi faire des 20 millions de DH qu’il a économisés sur les subventions de l’Etat lors des élections de novembre 2011. Son Conseil national, présidé par Saâdeddine El Othmani, vient de sommer une nouvelle fois Abdelilah Benkirane de trouver un moyen de restituer cet argent. C’est que la loi n’a prévu aucun mécanisme pour réceptionner le surplus non utilisé de ces subventions. Le ministère de l’intérieur qui gère la question ne s’attendait sans doute pas à ce que des partis soient disposés à restituer ce surplus.