Casablanca veut généraliser le tri sélectif d’ici 2018

A près l’inauguration du centre de tri et de recyclage des déchets d’El Bernoussi, qui a permis à  la ville de lancer une opération pilote dans 7 quartiers relevant des arrondissements Sidi Bernoussi et Sidi Moumen, la Commune urbaine de Casablanca a lancé une étude visant à  identifier d’autres sites qui pourraient bénéficier de cette expérience.

L’étude traite également la possibilité de généraliser ce processus sur Casablanca à l’horizon 2018 et s’intéresse à l’organisation de l’activité des chiffonniers. Notons que la ville blanche compte plus de 1 000 chiffonniers. L’objectif est de trouver des solutions pour les intégrer dans le circuit formel et améliorer leurs conditions via la création d’une bourse pour les produits colletés.