Casablanca : une multitude de bidonvilles non encore recensés

Verra-t-on un jour le bout du programme Villes sans bidonvilles à  Casablanca? Le doute est permis quand ont voit la multitude de points noirs qui persistent dans la capitale économique et qui ne sont vraisemblablement pas pris en considération par les recensements des pouvoirs publics.

Si l’on prend l’exemple de la seule préfecture d’Anfa, les équipes en charge de l’élaboration du plan d’aménagement de la zone dénombrent plus d’une dizaine de bidonvilles de taille variable. On en trouve quasiment dans tous les secteurs: trois à El Hank, trois à Sidi Abderrahmane et cinq à Racine même, ce à quoi s’ajoutent de nombreux autres bidonvilles à Bourgogne ou encore Sindibad. Seul ce dernier secteur apparaît aujourd’hui sur la liste des points en cours de résorption.